Racontées

Les contes se racontent de bouche à oreilles, en tout lieu, et ce depuis la nuit des temps.

Ils portent nos rêves intimes, questionnent nos peurs enfantines, tissent des broderies pour apprivoiser le temps.

Force vive de nos imaginaires, pour un instant suspendu, le conte nous délivre les sources secrètes de la vie, que nos cœurs écouteront.

Sedna

Tout public à partir de 8 ans

In situ

Je travaille depuis une vingtaine d’années sur des projets artistiques dit in situ ou en work in progress. Lorsqu’un territoire permet à un artiste ou une compagnie de s’inscrire sur son territoire, de lui donner les moyens et le temps. d’aller à la rencontre des habitants, des associations, l’artiste ou la compagnie pourra alors impliquer les habitants, les scolaires, les associations, les services municipaux, les Ehpad à son processus de création.

Aller à la rencontre des autres est ....

Médiation

Spécialisée en littérature orale et décrochage scolaire auprès des enfants et adolescents, j’interviens dans les écoles, collèges et lycées sur des projets pédagogiques autour des mythologies grecque et inuit, sur des projets de la lecture à voix haute et d’écriture depuis 2007.

Parcours de vie

projet artistique pluridisciplinaire pour les élèves de 3éme

Au revoir les enfants

Projet pluridisciplinaire en collèges et lycées

Episode 1 : « Les enfants de la maison d’Izieu » création année scolaire 2016-2017 Ce projet se présente sous la forme de rencontres de médiation artistique avec Olivier Camen (artiste-peintre et plasticien) et Sophie Pascual (conteuse et lectrice) pour les collèges (3éme) et lycées. Ces rencontres abordent les histoires des maisons d’enfants et plus particulièrement celle d’Izieu lors de la seconde guerre mondiale. Nous nous appuyons sur l’exposition photographique du Mémorial de la maison d’Izieu, des enfants accueillis, jusqu’à la rafle des 44 enfants le 6 avril 1945. La médiation artistique est menée en trois temps : Un premier temps, Sophie Pascual présente l’évolution de la situation des juifs sur cette période (1939 – 1945), puis l’exposition photographique de enfants de la maison d’Izieu et le travail de recherche et d’archives du Mémorial d’Izieu – Dans un second temps, Olivier Camen présente sa première installation plastique de l’œuvre « au revoir les enfants », et comment il en est arrivé à se pencher sur le travail de la mémoire individuelle et collective - Un troisième temps où Olivier Camen exposait toute sa démarche artistique